Portail officiel des données ouvertes

Portail officiel des données ouvertes

Perte du couvert forestier arboré et émissions de CO2 de 2001 à 2021

Perte du couvert forestier arboré et émissions de CO2 de 2001 à 2021

Ce jeu de données présente les chiffres de la perte du couvert forestier arboré et d'émissions de CO2 année après année de 2001 à 2020. Il montre la perte annuelle de la couverture arborée, définie comme le remplacement des peuplements forestiers d'une hauteur supérieure à 5 mètres dans la zone sélectionnée.

Ce jeu de données est le fruit d'une collaboration entre l'Université du Maryland, Google, l'USGS et la NASA. Il tire parti des images des satellites Landsat afin de cartographier la perte de la couverture arborée à une résolution de 30 x 30 mètres.

Il est important de préciser que le terme « perte de la couverture arborée » n'a pas la même signification que « déforestation ». En effet, la perte de la couverture arborée englobe les changements constatés aussi bien dans les forêts naturelles que dans les forêts plantées, ces changements n'étant pas nécessairement causés par les activités humaines. Les données ultérieures à 2011 ont été collectées selon une nouvelle méthodologie capable de détecter davantage de pertes.

D'après le Global Forest Watch, de 2001 à 2021, Côte d'Ivoire a perdu 3,46Mha de couvert végétal, ce qui équivaut à une diminution de 23% du couvert végétal depuis 2000, et à 1.71Gt d'émissions de CO₂e.

42 enregistrements - 2.8 ko
Données issues de cette source
Mis à jour le 12 mai 2022
Partager
Evolution de la perte de couvert forestier arboré de 2001 à 2021 

Ce graphique illustre l'évolution de la perte de couvert arboré de 2001 à 2021.

De 2001 à 2017, la tendance de la perte de couvert arboré est plutôt à la hausse avec une évolution "en dents de scie" et des pics de perte en 2014 et 2017.

Mais après 2017, on constate une baisse de la perte de couvert arboré. Baisse qui s'est prolongée jusqu'en 2021. Cette bonne performance fait echo avec la vision du gouvernement ivoirien en matière forestière.

En effet, la Côte d'Ivoire s'est engagée à partir de 2017 dans une transition vers une agriculture zéro déforestation. Avec un effort porté sur la reconstitution du couvert forestier du pays en vue de ralentir, d'arrêter ou d'inverser la disparition des forêts ivoiriennes.

Evolution des émissions de CO2 de 2001 à 2021 

Ce graphique présente l'évolution des émissions de CO2 de 2001 à 2021.

L'évolution de ce graphique est quasi similaire à l'évolution de la perte du couvert forestier arboré. Cela montre qu'il y'a une forte corrélation positive entre la destruction de la forêt et l'augmentation des émissions CO2.

On peut donc aisément avancer que mettre en oeuvre des politiques en faveur de la restauration forestière conduirait aussi à l'amélioration de la qualité de l'air en Côte d'Ivoire.